COURTIPRETS Réseau de Courtiers en Crédits

Info Live : Les questions que vous pouvez-vous poser ?

Crédits immobiliers : le taux d’endettement maximum porté à 35%, la durée à 27 ans… Les règles s’assouplissent

 

    • Source SUD OUEST par le 18/12/2020

 

Dans le but de faciliter l’accès au crédit des ménages les plus modestes, notamment les primo-accédants, Bercy a décidé de relâcher la pression sur les banques

Plus de souplesse dans le délai de remboursement maximum et un taux d’endettement relevé à 35% : le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a annoncé jeudi une modification des règles du crédit immobilier, notamment pour aider les primo-accédants.

Le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), qui associe entre autres le ministère de l’Économie et la Banque de France, a décidé jeudi d’assouplir les règles limitant l’octroi de crédits immobiliers, qui avaient été durcies il y a un an, pour limiter le surendettement des ménages.

La durée maximum d’endettement va passer de 25 à 27 ans : si la durée maximum de l’amortissement restera de 25 ans, un différé d’amortissement, qui pourra aller jusqu’à deux ans, sera admis.

Le différé d’amortissement permet de retarder le remboursement du capital, et de ne payer que les intérêts dans un premier temps. Ce cas de figure se présente souvent lors d’un achat sur plan ou si d’importants travaux sont nécessaires.

Plus de souplesse

Le taux maximum d’endettement sera porté à 35% contre 33% précédemment, ce qui correspondant au tiers des revenus de l’emprunteur. En outre, le volume de dérogation à ces règles passera de 15% à 20% de l’ensemble des crédits octroyés, a détaillé le ministre lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.

Cette évolution vise à assurer plus de souplesse “en particulier pour les primo-accédants, pour garantir le dynamisme du marché immobilier”, a défendu le ministre.

Mercredi soir, le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau avait déjà ouvert la porte à un assouplissement, dans un entretien à Alternatives économiques.

“Je suis prêt à proposer un ajustement limité, raisonnable, de certains critères, mais à la condition qu’on garde clairement et fermement le cap : celui d’arrêter une dérive continue des conditions d’octroi, qui exposerait les ménages au risque de surendettement”, avait-il déclaré.

Les professionnels satisfaits

Cet assouplissement a satisfait les professionnels de l’immobilier et de la finance, qui le demandaient depuis des mois aux autorités pour doper le secteur immobilier.

 

La Fédération bancaire française a fait part de sa “satisfaction”.

Pour Jean-Marc Torrollion, président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), c’est un très bon signal” et “une réalité de terrain prise en compte”, même si le relèvement du taux d’endettement à 35% aurait pu être placé encore un peu plus haut, selon lui. “On se battait pour obtenir des aménagements, des aménagements sont pris, donc nous ne pouvons qu’être satisfaits”.

La hausse du taux d’endettement autorisé va permettre de prêter “à des gens qui étaient exclus du financement et qui méritaient pourtant un financement car très solvables”, a-t-il ajouté.

Le durcissement de 2019 avait marqué un tournant pour les autorités financières, qui affichaient jusqu’alors leur sérénité face à un marché français du logement en plein essor, et provoqué la grogne de nombreux acteurs.

Il y a quelques jours, plusieurs acteurs du secteur avaient déploré une “hausse significative des taux de refus” de crédit, qu’ils attribuaient aux “recommandations du HCSF” jugées “excessives”.

 

 

Pourquoi perdre votre temps si précieux à faire la tournée des établissements bancaires la durée des conditions suspensives passent très vite.

Je vous propose d’être votre unique interlocuteur et de travailler pour vous avec mes différents partenaires bancaires pour vous trouver votre solution personnalisée adapté à votre projet de financement.

 

Faites appel à votre Expert en Crédit Immobilier pour vous accompagner vers la réussite de votre projet, un dossier bien préparé envoyé vers le bon partenaire bancaire peut tout changer !!!

 


Appelez-moi au 06 31 48 62 13 ou par mail gilles.goue@courtiprets.fr, pour échanger sur votre projet.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

https://gilles-goue-hello-courtiprets.business.site/

#courtierencreditsetassurancesdeprets #courtierassuranceenligne #courtierenligne #assurancesdepretsenligne #regroupementdecreditsenligne #courtierassurancepretenligne #etudedecapacitedempruntenligne #etudedepretenligne #restructurationfinanciereenligne #accompagnementavantprojetenligne #courtier #emprunts #assurance #credits #essonne #seineetmarne #valdemarne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please reload

Veuillez patienter...

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies